Costume-russe

Artisanat de caractère

Quand on dit «Le châle russe» on sous-entend un châle avec un motif typique russe: de grands bouquets des fleurs, principalement les roses, et l’écho du motif «cachemire» devenu tellement familier aux XVIII-XIX-e siècles sous l'influence des tissus de provenance de l'Inde, Chine, Pakistan. Mais quand on dit «Le vrai châle russe» il s'agit des articles issus de la manufacture de Pavlov Posad.
Tout d'abord il faut dire quelques mots sur cette production russe qui a son histoire, sa fierté (il y a de quoi) et qui garantie la qualité de ses châles.

La manufacture a été fondée en 1795 par les commerçants Gryaznov et Labzin. La technique de l'estampage est restée pratiquement intact du début de XIX-e siècle et jusqu'à 1970. Les châles russes de Pavlov Posad étaient entièrement faits d'une façon artisanal. Découvrez la technique de fabrication des châles de Pavlov Posad en lisant l'article:

En 1871 la manufacture compte 7 peintres qui travaillent sur la création des motifs des châles de Pavlov Posad. Aujourd'hui on les appelle encore «les peintres» et pas designers parce que chaque châle de cette manufacture est proche d'un tableau du maître. D'ailleurs chaque châle a son propre nom donné par son créateur. Regardez l'étiquette de votre châle. Les vrais châles de Pavlov Posad contiennent le logo de la manufacture de Pavlov Posad et le nom du peintre-créateur du dessin ainsi que le nom du châle.

Les noms des peintres-créateurs sont connus, ils font tous partie de l'Union des peintres de la Russie. Ce sont, actuellement, Dadonova Irina (Дадонова Ирина), Zhoukova Elena (Жукова Елена), Zoubritskiy Viktor (Зубрицкий Виктор), Soukharevskaya Tatiana (Сухаревская Татьяна), Favoritova Elena (Фаворитова Елена), Fadeeva Valeria (Фадеева Валерия), Belokour Natalia (Белокур Наталья) .

Bien entendu les dessins des châles de Pavlov Posad sont protégés par les droits d'auteurs. Mais ils furent plusieurs fois copiés illégalement à cause de leur beauté créant une harmonie parfaite entre les formes, les couleurs et les matières.

D'ailleurs, en parlant des matières: elles sont naturelles;telle que la laine, le coton, la soie... Reconnaître le type de tissu au toucher n’est pas souvent évident. Il est bon à savoir qu'en plus les châles en laine de Pavlov Posad existent en laine fine et laine double. Mais regardons encore une fois l'étiquette. Sur celles des vrais châles de Pavlov Posad vous ne trouverez pas de notion des fibres synthétiques ou de mélange. Soit 100% de laine, soit 100% de coton, soit 100% de soie.

Un autre indice présent sur les étiquettes est le logo de la manufacture ainsi que la rose de Pavlov Possad. Ils sont reconnaissables même si vous ne lisez pas le russe et peuvent vous rassurer.

Attention cependant, même les étiquettes peuvent être copiées.
N'achetez pas votre châle n'importe où.

Ci-dessous vous voyez une contrefaçon. L'étiquette annonce 80% de la laine, omet le nom du châle et le nom de son auteur. Par contre l'étiquette beige avec les "roses de Pavlov Posad" est pratiquement identique.
Aucun commentaire
Ajouter un commentaire
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage